HAD et cancer

La loi n° 2019-180 du 8 mars 2019 a prévu l’adoption d’une stratégie décennale de lutte contre les cancers, dans les suites des trois derniers plans cancer. Cette stratégie, annoncée par le Président de la République le 4 février 2021 et publiée par le décret n° 2021-119 du 4 février 2021, définit les priorités nationales à suivre pour les 10 prochaines années dans le champ de la lutte contre les cancers.

Pour permettre le bon déploiement de cette stratégie dans les territoires, il a été demandé en 2022 aux ARS d’élaborer une feuille de route régionale pour en décliner les actions en fonction des enjeux nationaux et des priorités locales.

Consultez la feuille de route régionale 2022-2025 de la stratégie décennale cancer.

L’axe 2 de cette feuille de route régionale est axé sur la sécurisation des parcours hors les murs en favorisant notamment l’amélioration de la qualité de vie et le développement de modalités de prise en charge qui ont un impact favorable : proposer chaque fois que c’est possible aux patients la possibilité de soins ambulatoires, au domicile le cas échéant (action II.4.7).

Cet axe est en lien avec la Feuille de route nationale 2021-2026 de l’HAD :                                                                                                                                                           LEVIER 2.4 DÉVELOPPER LES SOINS SPÉCIALISÉS EN HAD                                                                                                                                                                                                  – Action 2.4.7 : Optimiser l’accès aux chimiothérapies en HAD et favoriser les alternatives aux séances pouvant être réalisées au domicile du patient                                                                                                                                                                                                                                                                                            – Action 2.4.8 : Améliorer la couverture territoriale du traitement du cancer en HAD en développant le conventionnement entre les HAD et les pharmacies à usage intérieur préparatrices de chimiothérapies injectables                                                                                                                                                                                     LEVIER 4.1 : POURSUIVRE L’AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES PRISES EN CHARGE EN HAD                                                                                                                                  – Action 4.1.5 : Favoriser la diffusion auprès des professionnels intervenant dans le cadre de l’HAD des bonnes pratiques et de la connaissance associée à la délivrance des chimiothérapies

Traitements anticancéreux injectables en HAD

Pour inciter les établissements à proposer une chimiothérapie à domicile aux patients préalablement traités en HDJ et pour inciter les HAD à les accueillir, l’OMéDIT PACA-Corse et le Dispositif Spécifique Régional du Cancer (DSRC) ont coordonné avec des pharmaciens hospitaliers un travail d’uniformisation des pratiques pour des molécules facilement administrables au domicile.

Azacitidine

Bortezomib

Daratumumab SC

Nivolumab

Pembrolizumab

Trastuzumab SC

Convention relative à l’organisation de la prise en charge des chimiothérapies injectables en HAD

HAD Project