SÉCURISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE

Afin d’assurer la qualité de la prise en charge médicamenteuse des patients hospitalisés, des dispositions réglementaires encadrent l’utilisation des produits de santé, et les risques liés aux médicaments sont identifiés. Des dispositifs de contractualisation et certification sont utilisés et des structures d’appui et de vigilances sont en place.

Pour autant, il convient d’apporter aux professionnels des outils facilitant l’appropriation et la mise en œuvre de ces nouvelles démarches.

Sécuriser l’utilisation des médicaments à risque est essentiel car les erreurs liées à leur mésusage ont des conséquences graves pour le patient.

FICHES FLASH SECURITE PATIENT (HAS): mesurer et améliorer la qualité

Médicament à risque: sous-estimer le risque c’est risqué (HAS, 10 juin 2021)

Accidents liés à un médicament à risque: Qui dit potassium (KCI) dit vigilance maximale_(HAS, 24 juin 2021)

Dispositifs médicaux: bien s’en servir… pour éviter le pire (HAS, 18 novembre 2021)

Calcul de doses médicamenteuses: la règle de trois doit rester la règle  (HAS, 16 décembre 2021) 

AUTRES DOCUMENTS

 

AIDE À LA DÉFINITION D’UNE LISTE DE MÉDICAMENTS À HAUT RISQUE

 

LISTE DES « NEVER EVENTS »

1-RÉDUIRE LE RISQUE D’ERREURS LORS DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS TRAITÉS AVEC DES MÉDICAMENTS ANTICOAGULANTS

Sécurisation de l’utilisation des NACO: documents mis à disposition par des établissements de PACA

2-RÉDUIRE LE RISQUE D’ERREUR AVEC LES SELS DE POTASSIUM CONCENTRÉS

 

3-ERREUR D’ADMINISTRATION DE SPÉCIALITÉS UTILISÉES EN ANESTHÉSIE RÉANIMATION AU BLOC OPÉRATOIRE

Recommandation de la SFAR  février 2008

 

4-ERREUR D’ADMINISTRATION DE GAZ À USAGE MÉDICAL

 

INFORMATISATION DE LA PECM

  • Guides de l’ANAP à télécharger
  • Référentiels de certification des logiciels d’aide à la prescription (LAP) hospitaliers (juin 2012) à télécharger

 

MISE EN ŒUVRE DES RETOURS D’EXPÉRIENCE ET DÉCLARATION DES ERREURS MÉDICAMENTEUSES

Voir la page  « Lutte contre la iatrogénie et les erreurs médicamenteuses évitables ».